06 58 58 87 99 ... | ... Marc CLÉMENT-HINGER est un écrivain-conseil© référencé par le Groupement des Écrivains-Conseils©

Les références

Des nombreuses et diverses missions d’écriture réalisées depuis plus de douze ans, j’ai sélectionné quelques exemples caractéristiques de fabrications de livres et réalisations de documents. Ces références, témoignant de  savoir-faire et de la capacité à investir de nouveaux univers, démontrent la diversité des demandes et la singularité de chaque client. Toute nouvelle mission emmène sur d’autres routes, exigeant parfois une immersion intense dans un domaine nouveau, où la recherche de connaissances s’impose naturellement. Chaque référence présente également les témoignages de satisfaction de mes clients. Il me parait important d’attirer votre attention sur le style, ou plutôt les styles employés pour tous ces ouvrages.
Vous pouvez consulter en ce sens mes « Exercices de styles  » catégorie dans les Articles.

UN ROMAN DÉJANTÉ QUI MÉLANGE SUBTILEMENT LES GENRES …

Ce petit livre décrit les aventures picaresques d’un héros flamboyant au prise avec de méchants espions.
Sur fond de fêtes taurines à Pampelune, avec le goût fort de la planète cacao, ce petit baiser de la puce « Kukuxumusu » va laisser à certains le goût amer et définitif de l’éternité… Services secrets, luxe, champagne et palaces, réglementas de compte entre espions, ce cocktail détonant ravira
tous les amateurs de littérature colorée et explosive !
J’ai conçu un dépliant sur 6 faces inséré en fin de livre pour jouer au « quizz de Kukuxumusu »
Destiné à une auto-édition limitée, ce livre a été distribué lors d’une d’une grande fête d’anniversaire.

À Marc, mon ami et aussi partenaire pour accoucher de ce bébé livre.
Bel accouchement et rapide en plus.
Merci de la réactivité. Amitiés.
Rolando… JPV

Les images sont agrandissables d’un clic.

le petit baiser de la puce

UN PRÉCURSEUR DES « TOUR OPÉRATEURS »

Une biographie sur fond de paysages et de traditions corses, avec la mise en avant des valeurs familiales de respect des autres, de courage et d’inventivité, d’amour du travail bien fait. C’est la saga de quatre générations qui ont successivement œuvré, imaginé, travaillé, innové et augmenté le patrimoine. Le parcours atypique d’un grand entrepreneur qui a fait une belle carrière dans le tourisme et revient, avec une vision exemplaire des valeurs essentielles, sur les pas de ses ancêtres.

Vous avez su m’écouter avec bienveillance et traduire dans une langue fidèle et vivante
l’expression de mes souvenirs et de mes fidèles pensées.

UN JEUNE HANDICAPÉ DE LA SCLÉROSE EN PLAQUE DÉCRIT SA LUTTE AU QUOTIDIEN…

Sacré Lolo est une personne hors norme. Ce jeune handicapé de la sclérose en plaques a été valide jusqu’à ses treize ans. À dixhuit ans, une attaque soudaine de la maladie l’handicape douloureusement.
Marche difficile, vue déficiente, douleur dans les membres, fatigue épuisante… sont le fardeau quotidien de Laurent. Mais Laurent a une pêche d’enfer, garde toujours le sourire, est blagueur et joyeux.
Sa foi en son Dieu l’aide au quotidien à surmonter ses épreuves.
Attaché aux valeurs familiales, attaché à ses amis, il a un réseau bienveillant qui l’aide à vivre au quotidien, sans jugement ni rejet. Il travaille dans un atelier d’handicapés, ce qui équilibre sa vie.
Il espère un jour retrouver de l’autonomie… grâce à sa combattivité et la grâce divine. Laurent, « sacré Lolo », est décidément un personnage hors-norme, c ‘est pourquoi cette mission
était si différente, si passionnante, si attachante.
Livre édité par Amalthée Éditions

À mon ami Marco.
Laurent

UNE GRAND-MÈRE RACONTE SA BRETAGNE…

À la demande d’un de ses petits-fils, cette grand-mère de 12 petits enfants raconte sa vie,
avec verve et bonheur. Un portrait vif et attachant de la Bretagne du 20eme siècle est le message qu’elle veut laisser à sa postérité, avec le cortège de ses « grands anciens » à elle, en une belle galerie
de photos en noir et blanc. Des bancs de l’école aux bals de village,
des manèges de la fête à Quimper aux déménagements d’une épouse qui suit son marin de mari,
c’est le tableau d’une vie riche de souvenirs en tous genres.

Vous avez eu la patience de m’écouter, de me faire parler et de me dévoiler.
Tout cela a conduit à ce livre qui a été bien accueilli par les miens.
Soyez-en remercié. Mon meilleur souvenir. Mamick N.
Je voulais vous remercier de cette réalisation qui comme vous le dites s’est faite avec votre complicité.
Et ça se sent à la lecture. Merci d’avoir restitué aussi l’émotion qui était présente
chez Maman et que j’ai ressentie. Jacqueline N.G.
Je vous adresse tous mes remerciements pour le roman retraçant la vie de ma grand-mère, qui m’a permis
de la découvrir sous un autre jour… J’y ai retrouvé dans vos lignes tout son « fort caractère » mais j’y ai aussi découvert une femme inconnue qui m’a émue et que j’ai pris plaisir à connaître !
Merci pour ce bel ouvrage pour notre famille. Clémence G.

UN PROFESSIONNEL DU TRAUMA ET DES VIOLENCES…

Ce type de mission implique que le prestataire s’immerge dans un métier et un univers nouveau pour lui. Une culture générale poussée parait indispensable, ainsi que des capacités de compréhension et d’apprentissage de nouveaux mondes. Pour exemple, le livre «
De l’emprise à la résilience » traite de sujets relevant de la psychiatrie et de conduites déviantes.
Ma mission a été un rôle de conseil pour l’organisation du livre, suivi d’une rédaction claire de contenus complexes proposés par le professionnel.
Une mise en page claire et aérée a permis de rendre ce livre facile à lire,
avec un chapitrage bien échelonné et pertinent par rapport à l’exposé des notions abordées.
Une première maquette a été réalisée pour une petite série à compte d’auteur.
La présentation ci-contre est déclinée suivant la charte graphique de
la collection « Psychologies » de l’éditeur Fabert.

Assistant de Nassim, puis confident, qui pouvait imaginer un tel parcours ?
Merci encore pour la contribution à mon livre.
Amitiés. N

UN CENTRE HOSPITALIER ÉDITE UN OUVRAGE DE MÉMOIRE…

LE CHALLENGE
Réaliser en neuf mois une maquette de livre prête à l’impression.
Déterminer et organiser le futur contenu, recueillir les informations par des interviews, les sources d’illustration dans la médiathèque du centre, réaliser des prises de vues complémentaires.
Faire les choix d’organisation générale du contenu, de chapitrage, de charte graphique, de format final. Proposer un imprimeur, être l’interface responsable de la préfabrication.

LA MISSION
Pour célébrer le centenaire de l’Hôpital Georges Daumezon près d’Orléans,
nous avons écouté près de 90 témoins, soignants, soignés, agents
 et administrateurs, évoquer leurs professions et raconter leurs vies dans cette grande structure de soins. Des infirmier(e)s retraité(e)s nous ont fait l’état des lieux d’un monde asilaire avant 1968…
Nous avons condensé en une à deux pages chaque entretien d’une heure, photographié les interviewés, inséré leurs photos. Nous avons mené plusieurs ateliers d’écriture, recueillis et montés les post-it finaux. Nous avons rédigé une dizaine d’articles pour éclairer cette période, avec des images,
caricatures, photos d’époque. Nous avons défini le format et la charte graphique de l’ouvrage,
réalisé la maquette pour l’imprimeur.
En résulte un livre de 160 pages au format à l’italienne 260 x 240 mm,
illustré en quadrichromie, édité à 2000 exemplaires.

Marc, merci d’avoir accompagné cette belle aventure. Mady.
Merci Marc – mon accoucheur, merci de pouvoir revivre toute cette époque grâce à ton écoute,
ton écriture, ton humanité. « Didi »
Cher Marc, avec tous mes remerciements pour votre appui et votre attention
à faire de ce livre ce que nous en attendions. Jean D.
Culture et soin – Valeurs tradition et écriture, votre art au service de notre hôpital.
Merci à vous. André R.
… à la fois très présente et à la fois à se demander où va t’elle aller avec son discours intarissable. Juliette P.

À L’OCCASION DE LEURS 80 ANS, DES JUMEAUX RACONTENT

[extrait du prologue]
Le cinq juillet 1935, c’est l’effervescence dans la chambre des parents située à l’étage au-dessus de l’épicerie familiale à Pavillons -sous-Bois. À l’époque, on accouche chez soi, entre soi, avec la famille réunie pour partager l’évènement.
Lorsque le bébé arrive et pousse son premier cri, le champagne est ouvert, les coupes se remplissent, on va souhaiter la bienvenue au nouveau-né. Le docteur, d’un geste, interrompt le brouhaha et déclare à l’assemblée stupéfaite : « Il faudra attendre, il y en a un autre qui arrive ! » On n’avait pas d’échographie en 1935, seulement le stéthoscope du docteur pour écouter battre le cœur. Et si les deux cœurs battaient à l’unisson, comment savoir la présence de jumeaux ?
Et le mystère des jumeaux se confirme avec Jacqueline et Robert…

Merci pour votre écoute et votre professionnalisme qui ont abouti à ce beau livre.
Vous avez bien décrit l’ambiance de nos jeunesses et de nos vies.
Sans compter les agréables moments passés lors de nos entretiens. Jacqueline V.
Marc est arrivé comme un ami qui venait prendre des nouvelles de la famille, nous demandant de nous souvenir depuis notre lointaine enfance et lui raconter les moments marquants de notre vie,
avec nos parents, familles et amis. Ce fut très facile.
Marc, magicien du passé, par de simples questions, avec habileté et douceur nous fit revivre
nos années et d’enfance, et d’écolier et adolescent, de père, de mère, et aujourd’hui de grands-parents.
Merci, Marc, pour votre délicatesse et votre sympathie. Robert T.
Une rencontre, des souvenirs, des larmes, des rires. Toute une vie !…
Merci Marc pour cette remontée dans le temps.
J’ai découvert la jeunesse de ma maman et de mon oncle. Quelle belle aventure ils ont vécue grâce à toi.
Avec toute ma sympathie et ma reconnaissance. Agnès Le P.

UN GRAND-PÈRE COMMANDE UN DISCOURS POUR UN ANNIVERSAIRE

Ce grand-père souhaitait adresser ses vœux d’anniversaire sous forme d’un discours déclamé
le jour de la fête des 30 ans d’un de ses petits-fils.
Les contraintes apportées à cette rédaction étaient l’obligation d’une écriture du poème en alexandrins
et l’inclusion de citations littéraires classiques présentes dans la culture et les échanges de cette famille
d’universitaires et de polytechniciens.
Et le récit devait rapporter les traits de caractère et des anecdotes de la vie du récipiendaire.

Je vous remercie et je vous félicite. Laurent L

UN PROFESSIONNEL DU CIRQUE FAIT SA VAE

Laurent Bienaimé est un athlète, avec une musculature déliée qui annonce bien son métier d’équilibriste. Mais pas que.
Il connait les arts du cirque, à travers le cirque des clowns, la compagnie foraine, Unis vers les arts.
À son arc, il a pour flèches, artiste de cirque, artiste dramatique, artiste de variétés. producteur et diffuseur de spectacle, Quand on sait qu’il a appris avec Annie Fratellini,
on comprend son exigence du travail bien fait.
Cette mission était une merveilleuse plongée dans un monde d’ombre et de lumières, car pour être en pleine lumière, il faut avoir beaucoup travaillé dans l’ombre….

Personne très agréable et très bon professionnel. Bien à vous.
Laurent Bienaimé

flyer pour un spectacle d'équilibriste

UN EXILÉ CONGOLAIS DE R.D.C. DÉCRIT LA CONDITION D’ESCLAVE AU 17E SIÈCLE

Ce livre peut être considéré comme un roman historique mettant en scène une razzia d’esclaves, ses préparatifs,
son déroulement et ses suites. Le choc des cultures des pays de France en Europe et Ashanti en Afrique s’accompagne d’une galerie de personnages typiques, rois, crapules ou gentilshommes. L’action se déroule sur terre et sur mer, les combats sont terribles, les personnages odieux ou attachants… Elembo « Roger » est né en 1960 à Kinshasa, capitale de la RDC, République Démocratique du Congo. Étudiant engagé contre les agissement du président dictateur Mobutu,
il vient continuer ses études en France en 1981.
Observateur très attentif des évènements politiques qui secouent son pays, Elembo milite au sein de mouvements qui ont pour objet le retour à une véritable démocratie au Congo RDC.

J’ai beaucoup apprécié ma collaboration avec Marc pour l’écriture de mon livre.
Pour son écoute et sa disponibilité, vous pouvez lui faire confiance.
Il va participer avec moi à l »écriture d’un autre livre.
Roger Elembo.

UN HYMNE À L’AMOUR DE LA NOUVELLE-CALÉDONIE

C’est l’histoire d’un garçon aventureux, épris de voyage, qui a 15 ans, met son doigt sur un globe terrestre
et qui s’arrête sur Nouméa. Toute sa vie sera vécue en Nouvelle-Calédonie.
Il nouera des amitiés indéfectibles avec des personnalités remarquables penseurs, politiques, écrivains et assistera à la révolte kanake. Il se rapprochera fusionnellement de la culture de ses amis,
parlant leur langue, une langue d’approche difficile, jusqu’à éditer plusieurs livres de vulgarisation de leur langue Ïaai. Défenseur des multiples langages de la Nouvelle Calédonie,
des valeurs, des chants, des traditions,
il s’investira aussi dans l’Alliance Champlain québécoise, une de ses secondes amours…
Si en couverture du livre figurent côte à côte les drapeaux de France et de Kanakie,
c’est le reflet de cette vérité que Daniel est un « kanak blanc ».

Avec mes félicitations, Marc, pour le travail réalisé sur Mémoires et Passions.
La mise en forme est remarquable et le résultat est au-delà de mes espérances.
Daniel Miroux

LE PARCOURS PRESTIGIEUX ET L’ENGAGEMENT D’UN MÉDECIN MILITAIRE POUR SON PAYS

La singularité de cet homme est un fort attachement à l’engagement.
Engagements multiples tout au long de sa vie.
Une curiosité innée pour comprendre et une soif d’apprendre vont animer ses jeunes années,
jusqu’au choix de servir en tant que médecin. La voie militaire est la continuité naturelle, mais bien réfléchie, de celle du père. De la Nouvelle Calédonie à l’opération Daguet, en passant par les hélicoptères de Fribourg, l’homme va construire un brillant parcours de médecin. Lorsqu’on le pressent pour une carrière de directeur central des services,il accepte, il en a la carrure et le goût.
Et c’est en représentant de la France qu’il agira au sein de l’Otan pour finir une carrière dans les honneurs et la reconnaissance de ses qualités professionnelles et humaines.
Merci, général Gérard Nédellec, vous êtes effectivement un « grand » serviteur de la France !

Merci de m’avoir accompagné pendant ce temps d’élaboration de mon histoire
mais il est vrai que la complicité établie a permis que vous vous en saisissiez totalement.
Très cordialement,
Gérard.

UN ROMAN DÉJANTÉ QUI MÉLANGE SUBTILEMENT LES GENRES …

Ce petit livre décrit les aventures picaresques d’un héros flamboyant au prise avec de méchants espions. Sur fond de fêtes taurines à Pampelune, avec le goût fort de la planète cacao, ce petit baiser de la puce « Kukuxumusu » va laisser à certains le goût amer et définitif de l’éternité… Services secrets, luxe, champagne et palaces, réglementas de compte entre espions, ce cocktail détonant ravira tous les amateurs de littérature colorée et explosive !
J’ai conçu un dépliant sur 6 faces inséré en fin de livre pour jouer au « quizz de Kukuxumusu »
Destiné à une auto-édition limitée, ce livre a été distribué lors d’une d’une grande fête d’anniversaire.

À Marc, mon ami et aussi partenaire
pour accoucher de ce bébé livre.
Bel accouchement et rapide en plus.
Merci de la réactivité. Amitiés.
Rolando… JPV

Les images sont agrandissables d’un clic.

le petit baiser de la puce

UN PRÉCURSEUR DES « TOUR OPÉRATEURS »

Une biographie sur fond de paysages et de traditions corses, avec la mise en avant des valeurs familiales de respect des autres, de courage et d’inventivité, d’amour du travail bien fait. C’est la saga de quatre générations qui ont successivement œuvré, imaginé, travaillé, innové et augmenté le patrimoine. Le parcours atypique d’un grand entrepreneur qui a fait une belle carrière dans le tourisme et revient, avec une vision exemplaire des valeurs essentielles, sur les pas de ses ancêtres.

Vous avez su m’écouter avec bienveillance
et traduire dans une langue fidèle et vivante
l’expression de mes souvenirs et de mes fidèles pensées.

UN JEUNE HANDICAPÉ DE LA SCLÉROSE EN PLAQUE DÉCRIT SA LUTTE AU QUOTIDIEN…

Sacré Lolo est une personne hors norme. Ce jeune handicapé de la sclérose en plaques a été valide jusqu’à ses treize ans. À dix-huit ans, une attaque soudaine de la maladie l’handicape douloureusement. Marche difficile, vue déficiente, douleur dans les membres, fatigue épuisante… sont le fardeau quotidien de Laurent. Mais Laurent a une pêche d’enfer, garde toujours le sourire, est blagueur et joyeux. Sa foi en son Dieu l’aide au quotidien à surmonter ses épreuves. Attaché aux valeurs familiales, attaché à ses amis, il a un réseau bienveillant qui l’aide à vivre au quotidien, sans jugement ni rejet. Il travaille dans un atelier d’handicapés, ce qui équilibre sa vie.
Il espère un jour retrouver de l’autonomie… grâce à sa combattivité et la grâce divine. Laurent, « sacré Lolo », est décidément un personnage hors-norme, c ‘est pourquoi cette mission était si différente, si passionnante, si attachante.
Livre édité par Amalthée Éditions

À mon ami Marco.
Laurent

UNE GRAND-MÈRE RACONTE SA BRETAGNE…

À la demande d’un de ses petits-fils, cette grand-mère de 12 petits enfants raconte sa vie, avec verve et bonheur. Un portrait vif et attachant de la Bretagne du 20eme siècle est le message qu’elle veut laisser à sa postérité, avec le cortège de ses « grands anciens » à elle, en une belle galerie de photos en noir et blanc. Des bancs de l’école aux bals de village, des manèges de la fête à Quimper aux déménagements d’une épouse qui suit son marin de mari, c’est le tableau d’une vie riche de souvenirs en tous genres.

Vous avez eu la patience de m’écouter,
de me faire parler et de me dévoiler.
Tout cela a conduit à ce livre
qui a été bien accueilli par les miens.
Soyez-en remercié. Mon meilleur souvenir. Mamick N.
Je voulais vous remercier de cette réalisation qui comme vous le dites s’est faite avec votre complicité.
Et ça se sent à la lecture. Merci d’avoir restitué aussi l’émotion qui était présente
chez Maman et que j’ai ressentie. Jacqueline N.G.
Je vous adresse tous mes remerciements pour le roman retraçant la vie de ma grand-mère, qui m’a permis
de la découvrir sous un autre jour… J’y ai retrouvé dans vos lignes tout son « fort caractère » mais j’y ai aussi découvert une femme inconnue qui m’a émue
et que j’ai pris plaisir à connaître !
Merci pour ce bel ouvrage pour notre famille.
Clémence G.

UN PROFESSIONNEL DU TRAUMA ET DES VIOLENCES…

 Ce type de mission implique que le prestataire s’immerge dans un métier et un univers nouveau pour lui. Une culture générale poussée parait indispensable, ainsi que des capacités de compréhension et d’apprentissage de nouveaux mondes. Pour exemple, le livre « De l’emprise à la résilience » traite de sujets relevant de la psychiatrie et de conduites déviantes. Ma mission a été un rôle de conseil pour l’organisation du livre, suivi d’une rédaction claire de contenus complexes proposés par le professionnel. Une mise en page claire et aérée a permis de rendre ce livre facile à lire, avec un chapitrage bien échelonné et pertinent par rapport à l’exposé des notions abordées. Une première maquette a été réalisée pour une petite série à compte d’auteur. La présentation ci-contre est déclinée suivant la charte graphique de la collection « Psychologies » de l’éditeur Fabert.

Assistant de Nassim, puis confident, qui pouvait imaginer un tel parcours ?
Merci encore pour la contribution à mon livre.
Amitiés. N

UN CENTRE HOSPITALIER ÉDITE UN OUVRAGE DE MÉMOIRE…

 LE CHALLENGE
Réaliser en neuf mois une maquette de livre prête à l’impression. Déterminer et organiser le futur contenu, recueillir les informations par des interviews, les sources d’illustration dans la médiathèque du centre, réaliser des prises de vues complémentaires. Faire les choix d’organisation générale du contenu, de chapitrage, de charte graphique, de format final. Proposer un imprimeur, être l’interface responsable de la préfabrication.

LA MISSION
Pour célébrer le centenaire de l’Hôpital Georges Daumezon près d’Orléans, nous avons écouté près de 90 témoins, soignants, soignés, agents et administrateurs, évoquer leurs professions et raconter leurs vies dans cette grande structure de soins. Des infirmier(e)s retraité(e)s nous ont fait l’état des lieux d’un monde asilaire avant 1968… Nous avons condensé en une à deux pages chaque entretien d’une heure, photographié les interviewés, inséré leurs photos. Nous avons mené plusieurs ateliers d’écriture, recueillis et montés les post-it finaux. Nous avons rédigé une dizaine d’articles pour éclairer cette période, avec des images, caricatures, photos d’époque. Nous avons défini le format et la charte graphique de l’ouvrage, réalisé la maquette pour l’imprimeur.
En résulte un livre de 160 pages au format à l’italienne 260 x 240 mm, illustré en quadrichromie, édité à 2000 exemplaires.

Marc, merci d’avoir accompagné cette belle aventure. Mady.
Merci Marc – mon accoucheur,
merci de pouvoir revivre toute cette époque grâce à ton écoute, ton écriture, ton humanité. « Didi »
Cher Marc, avec tous mes remerciements pour votre appui et votre attention à faire
de ce livre ce que nous en attendions. Jean D.
Culture et soin – Valeurs tradition et écriture,
votre art au service de notre hôpital.
Merci à vous. André R.
… à la fois très présente et à la fois à se demander où va t’elle aller avec son discours intarissable. Juliette P.

À L’OCCASION DE LEURS 80 ANS, DES JUMEAUX RACONTENT

[extrait du prologue]
Le cinq juillet 1935, c’est l’effervescence dans la chambre des parents située à l’étage au-dessus de l’épicerie familiale à Pavillons -sous-Bois. À l’époque, on accouche chez soi, entre soi, avec la famille réunie pour partager l’évènement.
Lorsque le bébé arrive et pousse son premier cri, le champagne est ouvert, les coupes se remplissent, on va souhaiter la bienvenue au nouveau-né. Le docteur, d’un geste, interrompt le brouhaha et déclare à l’assemblée stupéfaite : « Il faudra attendre, il y en a un autre qui arrive ! » On n’avait pas d’échographie en 1935, seulement le stéthoscope du docteur pour écouter battre le cœur. Et si les deux cœurs battaient à l’unisson, comment savoir la présence de jumeaux ?
Et le mystère des jumeaux se confirme avec Jacqueline et Robert…

Merci pour votre écoute et votre professionnalisme qui ont abouti à ce beau livre. Vous avez bien décrit l’ambiance de nos jeunesses et de nos vies.
Sans compter les agréables moments passés lors de nos entretiens.
Jacqueline V.
Marc est arrivé comme un ami qui venait prendre des nouvelles de la famille, nous demandant de nous souvenir depuis notre lointaine enfance et lui raconter les moments marquants de notre vie, avec nos parents, familles et amis. Ce fut très facile. Marc, magicien du passé, par de simples questions, avec habileté et douceur nous fit revivre nos années et d’enfance, et d’écolier et adolescent,
de père, de mère, et aujourd’hui de grands-parents. Merci, Marc, pour votre délicatesse et votre sympathie. Robert T.
Une rencontre, des souvenirs, des larmes, des rires. Toute une vie !… Merci Marc pour cette remontée dans le temps.
J’ai découvert la jeunesse de ma maman et de mon oncle. Quelle belle aventure ils ont vécue grâce à toi. Avec toute ma sympathie et ma reconnaissance.
Agnès Le P.

UN GRAND-PÈRE COMMANDE UN DISCOURS POUR UN ANNIVERSAIRE

Ce grand-père souhaitait adresser ses vœux
d’anniversaire sous forme d’un discours déclamé le jour de la fête des 30 ans d’un de ses petits-fils.
Les contraintes apportées à cette rédaction étaient l’obligation d’une écriture du poème en alexandrins
et l’inclusion de citations littéraires classiques présentes dans la culture et les échanges de cette famille d’universitaires et de polytechniciens.
Et le récit devait rapporter les traits de caractère et des anecdotes de la vie du récipiendaire.

Je vous remercie et je vous félicite. Laurent L

UN PROFESSIONNEL DU CIRQUE FAIT SA VAE

Laurent Bienaimé est un athlète, avec une musculature déliée qui annonce bien son métier d’équilibriste. Mais pas que. Il connait les arts du cirque, à travers le cirque des clowns, la compagnie foraine, Unis vers les arts. À son arc, il a pour flèches, artiste de cirque, artiste dramatique, artiste de variétés. producteur et diffuseur de spectacle, Quand on sait qu’il a appris avec Annie Fratellini,
on comprend son exigence du travail bien fait.
Cette mission était une merveilleuse plongée dans un monde d’ombre et de lumières, car pour être en pleine lumière, il faut avoir beaucoup travaillé dans l’ombre….

Personne très agréable et très bon professionnel.
Bien à vous.
Laurent Bienaimé

flyer pour un spectacle d'équilibriste

UN EXILÉ CONGOLAIS DE R.D.C. DÉCRIT LA CONDITION D’ESCLAVE AU 17E SIÈCLE

Ce livre peut être considéré comme un roman historique mettant en scène une razzia d’esclaves, ses préparatifs,
son déroulement et ses suites. Le choc des cultures des pays de France en Europe et Ashanti en Afrique s’accompagne d’une galerie de personnages typiques, rois, crapules ou gentilshommes. L’action se déroule sur terre et sur mer, les combats sont terribles, les personnages odieux ou attachants… Elembo « Roger » est né en 1960 à Kinshasa, capitale de la RDC, République Démocratique du Congo. Étudiant engagé contre les agissement du président dictateur Mobutu, il vient continuer ses études en France en 1981. Observateur très attentif des évènements politiques qui secouent son pays, Elembo milite au sein de mouvements qui ont pour objet le retour à une véritable démocratie au Congo RDC.

J’ai beaucoup apprécié ma collaboration avec Marc
pour l’écriture de mon livre.
Pour son écoute et sa disponibilité,
vous pouvez lui faire confiance.
Il va participer avec moi à l »écriture
d’un autre livre.
Roger Elembo.

UN HYMNE À L’AMOUR DE LA NOUVELLE-CALÉDONIE

 C’est l’histoire d’un garçon aventureux, épris de voyage, qui a 15 ans, met son doigt sur un globe terrestre et qui s’arrête sur Nouméa. Toute sa vie sera vécue en Nouvelle-Calédonie. Il nouera des amitiés indéfectibles avec des personnalités remarquables penseurs, politiques, écrivains et assistera à la révolte kanake. Il se rapprochera fusionnellement de la culture de ses amis, parlant leur langue, une langue d’approche difficile, jusqu’à éditer plusieurs livres de vulgarisation de leur langue Ïaai. Défenseur des multiples langages de la Nouvelle Calédonie, des valeurs, des chants, des traditions,
il s’investira aussi dans l’Alliance Champlain québécoise, une de ses secondes amours… Si en couverture du livre figurent côte à côte les drapeaux de France et de Kanakie,
c’est le reflet de cette vérité que Daniel est un « kanak blanc ».

Avec mes félicitations, Marc, pour le travail réalisé sur Mémoires et Passions.
La mise en forme est remarquable et le résultat
est au-delà de mes espérances.
Daniel Miroux

LE PARCOURS PRESTIGIEUX ET L’ENGAGEMENT D’UN MÉDECIN MILITAIRE POUR SON PAYS

La singularité de cet homme est un fort attachement à l’engagement. Engagements multiples tout au long de sa vie. Une curiosité innée pour comprendre et une soif d’apprendre vont animer ses jeunes années, jusqu’au choix de servir en tant que médecin. La voie militaire est la continuité naturelle, mais bien réfléchie, de celle du père. De la Nouvelle Calédonie à l’opération Daguet, en passant par les hélicoptères de Fribourg, l’homme va construire un brillant parcours de médecin. Lorsqu’on le pressent pour une carrière de directeur central des services,il accepte, il en a la carrure et le goût.
Et c’est en représentant de la France qu’il agira au sein de l’Otan pour finir une carrière dans les honneurs et la reconnaissance de ses qualités professionnelles et humaines.
Merci, général Gérard Nédellec, vous êtes effectivement un « grand » serviteur de la France !

Merci de m’avoir accompagné pendant ce temps d’élaboration de mon histoire
mais il est vrai que la complicité établie
a permis que vous vous en saisissiez totalement.
Très cordialement,
Gérard.